Confirmer la suppression?

Les monodiètes, prenez soin de votre corps

Chaque jour, l’organisme accumule des toxines qui fatiguent l’organisme. L’alcool, le stress, la pollution, le tabac, les pesticides, les excès alimentaires… De nombreux facteurs mettent notre corps à rude épreuve. La monodiète aide le corps à se détoxifier. Pour faire cette cure dans les meilleures conditions, voici quelques conseils et précautions à prendre pour mieux comprendre et appliquer cette pratique ancienne.

En quoi consiste une monodiète ?

Après un été peut être chargé en invitations festives, et pour bien préparer son corps à affronter l’hiver, on peut avoir envie d’alléger un peu son alimentation, sans pour autant avoir envie de faire un régime où on compte ses calories, ni d’arrêter ses activités pour jeûner complètement.
La monodiète est faite pour vous à ce moment de votre vie. Elle peut être faite tout au long de l’année mais est à privilégier aux changements de saison.
Assez flexible, la monodiète consiste à manger un seul aliment, voire 2 pendant une période allant de 1 journée à 1 semaine. La cure la plus courante est celle du week-end car elle est bien adaptée à notre mode de vie.
Forcément, plus vous prolongerez cette période, plus il faudra être certain de votre forme physique et sans doute être accompagné par un professionnel de santé (médecin, nutritionniste,naturopathe...).

Comment la mettre en oeuvre ?

Préparez votre monodiète en commençant à alléger votre alimentation quelques jours auparavant : pas d’alcool, thé ou café, peu de viande et poisson, pas de laitages... Un maximum de fruits et légumes, des céréales semi-complètes (plutôt sans gluten) et ce, pendant deux ou trois jours.
Pensez également à ce que vous aurez plaisir à manger, que ce soit des bananes, des pommes ou du raisin : il faut s’imaginer en manger avec plaisir pendant le temps consacré à la monodiète. Si cela vous semble trop difficile, vous pouvez prévoir un bol de riz semi-complet et quelques légumes verts cuits à la vapeur ou à l’étouffée (pas de légumes contenant de l’amidon car le riz en contient déjà largement assez).

Quel fruit choisir ?

Le raisin bio est plébiscité en cette saison car il est reminéralisant, il est également dépuratif (attention au raisin non bio qui est particulièrement traité). La pomme sera mieux tolérée par les intestins fragiles. On peut faire des monodiètes de tous les fruits et de tous les légumes, en bénéficiant de leurs atouts santé respectifs. En revanche, il est fortement déconseillé de faire une cure de fruits en cas de diabète.

A quoi sert une monodiète ?

Cette cure a de nombreuses utilités : purger le corps, alléger le système digestif (qui se repose en n’ayant plus qu’un seul aliment à digérer), soulager et drainer le foie, les reins, la peau...
Elle permet aussi d’éliminer pas mal de toxines, de nettoyer, de faire place nette, de laisser les cellules des différents organes se régénérer tranquillement et éventuellement… perdre un ou deux kilos.

Doit-on prendre des précautions ?

En cas de diabète, la cure de fruits est déconseillée, tentez plutôt une cure de légumes. En cas de grossesse ou allaitement, il vaut mieux éviter de mettre le corps en période de jeûne ou alors sur une journée à peine. Et si vous êtes sous traitement médicamenteux, il faudra demander un avis médical.

Choisissez une période où vous serez au calme, où vous pourrez vous reposer à loisir. Il est possible de prévoir une activité légère : marche tranquille, petite séance de yoga, un massage, ... Pensez également à boire pour aider le corps à faire son travail de nettoyage. Les boissons privilégiées seront de l’eau peu minéralisée et des infusions, à volonté !

Evitez de faire une super fête la veille d’entamer la monodiète et ne prévoyez pas de fiesta pour le lendemain, ni de raclette party ! Il faudra 3 jours pour réintroduire les aliments : bouillons de légumes, voire soupes légères, légumes cuits vapeur ou à l’étouffée et fruits le premier jour. Ajoutez éventuellement une petite portion de poisson le lendemain, puis une cuillerée à soupe de céréales semi-complètes. Douceur et modération seront de mises pour cette période où on se sent privilégié de cocooner son corps.