Confirmer la suppression?

Les oligo-éléments

Bien qu’existants en quantité infime dans l’organisme (moins d’1mg par kilo de poids corporel), les oligoéléments n’en sont pas moins indispensables pour le bon fonctionnement de ce dernier. En effet, ils agissent comme catalyseurs pour toutes les réactions biologiques. Ils diffèrent des minéraux présents en quantité plus importante (de quelques dizaines à plusieurs centaines de grammes).

Leurs sources

Le corps ne sachant pas les synthétiser, ils sont apportés initialement par l’alimentation. Or celle-ci peut être carencée du fait de plusieurs facteurs :
- les pesticides et autres produits chimiques qui appauvrissent les sols et donc les plantes ;
- le raffinage des aliments ;
- les modes de cuisson…

De plus, selon certaines habitudes (tabagisme, excès d’alcool, mauvaise hygiène alimentaire…), ou lors de périodes particulière de vie (adolescence, grossesse, ménopause, vieillissement…), ou encore en fonction de notre état de santé (grippe, problème de thyroïde, fatigue excessive, dépression, maladies inflammatoires chroniques...), nos besoins en oligo-éléments peuvent être considérablement accrus, de manière ponctuelle ou sur le long terme.
C’est pourquoi, une supplémentation peut être recommandée. Ils sont à prendre en dehors des repas pour favoriser leur bonne absorption.

Leurs fonctions

- La formation des tissus (organes, muscles…) : Cuivre, Zinc, Silicium…

- La synthèse d’hormones : Iode, Zinc…

- La défense du système immunitaire : Argent, Cuivre, Or…

- Les systèmes enzymatiques : Cobalt, Chrome…

- La lutte contre le stress oxydatif : Sélénium, Cuivre, Manganèse...

Leurs différentes formes

“On peut les trouver sous formes de sulfates, gluconates, carbonates en comprimés. Cependant, la forme liquide ionisée demeure la plus intéressante pour franchir les barrières digestives. Les oligo-éléments ionisés passent rapidement dans le sang, sans qu’il soit nécessaire pour leur assimilation, d’être transformés par la digestion. Cette biodisponibilité permet d’utiliser des doses nettement plus faibles pour une efficacité accrue. ”

Conseils de Alix Brizard
Naturopathe et conseillère à L’Eau Vive de Courbevoie (92)